Dripping

Le dripping est une technique particulièrement appréciée pour une séance de groupe:

En arts plastiques (dont les arts décoratifs), le dripping (de l´anglais to drip, « laisser goutter ») consiste à faire des superpositions de plusieurs couleurs d'un même spectre sur des surfaces horizontales originales, mais aussi sur une toile. Jackson Pollock fit son premier dripping sur une voile de bateau. [Source: Wikipedia].

En Art-Thérapie, cette technique est idéale pour être pratiquée en groupe: Sous invitation du guide, les participants composent un tableau collectif, en laissant goutter de la peinture acrylique sur de grandes feuilles posées au sol. Les oeuvres ainsi obtenues sont étonnantes par leur richesse de couleurs et de formes.

L'effet thérapeutique consiste à ouvrir son esprit et contribuer de manière ludique à un projet commun, sous l'oeil discrètement encourageant et régulateur du thérapeute (car ce n'est pas du "paint ball" non plus...). De pouvoir s'affirmer et se réaliser dans un groupe, en dehors de tout contexte connu et formalisé.

Exemples d'oevres collectives

Taille des feuilles originales: 150 x 110 cm. Acrylique sur papier.
Conçu par un groupe de 5 personnes, un beau dimanche d'été 2016.

Oeuvres individuelles

En fin de séance, les participants sont invité(e)s à concevoir leurs oeuvres individuelles, chacun selon sa technique et ses préférences. Il est étonnant comment chacun retrouve ses couleurs préférées, et découvre une image qui lui est proche, par le biais des formes de couleur qui semblent trouver leur propre "lit", semblable à des rivières dans un paysage naturel. Ou à des galaxies dans l'immensité de l'univers après le Big Bang.Ou encore à des lueurs émergeant d'un paysage mystérieux.

Acrylique sur papier, taille originale 60 x 44 cm